Présentation

Tata Milouda, née en 1950, est une artiste de slam marocaine vivant en France.

Liens

Elle a exercé la profession de femme de ménage jusqu’en 2006. Divorcée mère de six enfants et grand-mère de huit petits-enfants, Tata Milouda prend ses premiers cours d’alphabétisation en 2000 à Courbevoie. Elle poursuit son apprentissage à Epinay-sur-Seine et enfin à Saint Ouen jusqu’en 2006. Elle s’initie à l’informatique et à l’Internet et profite d’un stage d’insertion pour explorer le domaine artistique. Elle commence sa carrière d’artiste en janvier 2007 avec l’association Mains d’Œuvres. Elle participe au spectacle Je ne suis pas un artiste crée par Geisha Fontaine et Pierre Cottereau avec l’Association Mille Plateaux. Pour la première fois, Milouda monte sur scène: elle danse comme les femmes de son village et slame son premier texte dédié aux cours d’alphabétisation.  Milouda écrit jour et nuit des textes sur des moments de sa vie. Elle participe alors de manière régulière aux sessions Slam’Aleikoum du Café Culturel à Saint-Denis, et aux ateliers Slam Ô Féminin du Petit Ney à Paris. Elle intègre par la suite la troupe de la Fabrique du Macadam, cabaret urbain du Café Culturel. Parallèlement, Tata Milouda suit une formation de clown avec Manuel Frécha à Montpellier et durant deux années de cours de théâtre à la Maison du Théâtre et de la Danse d’Epinay-sur-Seine.

C’est au Théranga, café associatif tenu par Malik Sylla qu’elle se produit seule pour la première fois en août 2009. En septembre, soutenue par Christine Ngizoli, sa formatrice, elle présentera son premier spectacle solo à Saint Malo, mis en scène par la musicienne Carole Luton, Milouda enrichit son spectacle de passages comiques où elle relate des épisodes de sa vie.

Repérée lors du show case de Amazigh Kateb en octobre 2009, elle est engagée pour la 7e édition du spectacle Les Folles Nuits Berbère au Cabaret Sauvage de décembre 2009 à janvier 2010. Entre music-hall et cirque Milouda y tient un rôle central où elle chante, danse et slame sa vie.
En 2011, le spectacle Tata Milouda et vive la liberté! produit par le Café Culturel et mis en scène par Jean-Matthieu Fourt.