Présentation

Sur le C.V de Fantazio, figure une liste de langues lues, écrites, parlées, aspirées, gloussées, susurrées, grognées, perchées (!). Le bougre parle espagnol, anglais, français, italien et chinois ! Ce nomade urbain assure sa formation sur la ligne 6 du métro, écume les salles parisiennes et européennes, les chapiteaux de cirque… les théâtres, les cabarets, les prairies… et y défend l’improvisation humaine avec des gens d’horizons différents…

Dans un duel échevelé avec sa contrebasse, la voix de Fantazio évoque des soupirs d’enfants chinois, comme des râles de vieillards corréziens, des hoquets rythm’n blues comme des infra basses techno. C’est comme des petites transes pour enfants et adultes chinois, inuits, italiens.